Freaking out about car camping for the next few months

$frontmatter.imageAlt

Cette graine de partir a grandi énormément et rapidement.

J'ai vraiment peur de mon «déménagement».

J'ai l'impression que ça sera une renaissance et je suis un fœtus en ce moment; ma date de «naissance» est estimée au 27 mai.

L'énorme différence est que je suis un fœtus avec une conscience qu'il va naître et je ne suis pas sûr si je veux une vie ou pas.

Mon plus gros problème n'est plus l'électricité sur la route, l'eau, l'internet, faire caca, etc.

Mon plus gros problème est la peur grandissante au fur et à mesure que le 27 mai approche. C'est une peur qui me dit de ne pas partir.

MAIS je sais que si je ne pars pas, je me regarderai dans le miroir à tous les jours: «Je te traite déjà de stupide à tous les jours, mais TU n'as jamais rien fait de plus stupide que de TOI-MÊME t'empêcher de partir.»

My greatest fear is the dude in the mirror calling me stupid. He does it multiple times per day, but this would be different. It's the difference between falling and standing back up vs falling and breaking bones.

At this point, I HAVE to go, otherwise my well-being will be shattered and I won't be able to live with myself, which I have been incredibly successful at.

Another fear I have is to hate humanity more than I already do...